« Autobiographie en cinq actes » de Portia Nelson

trou

Je descends la rue,

Il y a un trou profond dans le trottoir :
Je tombe dedans. Je suis perdu… Je suis désespéré. Ce n’est pas ma faute. Il me faut longtemps pour en sortir.


Je descends la même rue.

Il y a un trou profond dans le trottoir : je fais semblant de ne pas le voir. Je tombe dedans à nouveau. J’ai du mal à croire que je suis au même endroit. Mais ce n’est pas ma faute. Il me faut encore longtemps pour en sortir.


Je descends la même rue. Il y a un trou profond dans le trottoir : je le vois bien. J’y retombe dedans à nouveau. J’ai les yeux ouverts. Je sais où je suis. C’est bien ma faute. Je ressors immédiatement.


Je descends la même rue. Il y a un trou profond dans le trottoir : je le contourne.


Je descends une autre rue…

chemin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s